BCAA chez le sportif d’endurance : tout comprendre sur ce complément

Par Manuel - OVERSTIM.s

Les BCAA (Branched Chain Amino Acids ou acides aminés ramifiés en français) sont 3 petites molécules : l’isoleucine, la leucine et la valine qui sont des sous unités des protéines ; vous savez les protéines, ces plus grosses molécules que l’on retrouve en quantité dans les œufs, le poisson, la viande ou encore les légumineuses. Plusieurs acides aminés forment donc des protéines. Ces 3 acides aminés sont ceux qui se dégradent en premier lieu lors de l’activité physique sportive. Que vous soyez amateur de courte distance à cadence élevée (1h-1h30) ou de longue distance à un rythme plus lent (2h et plus), votre corps peut donc nécessiter un apport en protéines et en BCAA pour optimiser la récupération.

A quoi servent les BCAA ?

Les BCAA sont donc les principales sous-unités qui forment nos protéines musculaires. Ces BCAA aident à synthétiser les protéines qui vont aider à la récupération et au maintien de notre masse musculaire. Ils sont donc tout à fait indiqués en phase de récupération juste après une sortie ou lors d’une phase d’entraînements intensifs.

Comment fonctionnent les BCAA au niveau de l’organisme ?

On sait que le muscle en activité se dégrade. Les fibres se contractent et se relâchent continuellement, de manière intensive et répétée. Les fibres les plus fragiles finissent par être détruites : c’est ce que l’on appelle le catabolisme musculaire à l’effort. Lorsque les fibres sont détruites, elles libèrent principalement de la leucine et en plus petites quantités de la valine et de l’isoleucine, nos 3 fameux BCAA.

Sur une période de préparation d’une cyclosportive, d’un marathon ou d’un triathlon longue distance par exemple, il est coutume de terminer les derniers mois de préparation avec une accumulation de fatigue musculaire importante. C’est donc à ce moment que la cure de BCAA prend tout son sens.

Quels sont les dosages recommandés ?

Tout d’abord, il faut savoir que le corps ne peut pas fabriquer de BCAA. La leucine, l’isoleucine et la valine font partie des 8 acides aminés dit « essentiels » qui doivent forcément être apportés par l’alimentation. Voici les besoins journaliers en protéines :

  • Le sportif a besoin de 1,4g de protéines /kg/jour
  • Une personne non sportive a besoin de 1g à 1,2 de protéines /kg/jour.

Les besoins en protéines chez les sportifs d’endurance doivent être jusqu’à 40% plus élevés que chez une personne non sportive

Il est recommandé de consommer entre 4 et 10g/jour de BCAA, le plus tôt possible après l’entraînement et idéalement en association avec des glucides et des protéines comme dans la BOISSON DE RECUPERATION ELITE OVERSTIM.s. En effet la consommation simultanée de protéines et de glucides permet une meilleure assimilation de ces deux nutriments.

Nous conseillons également de consommer des BCAA à raison de 1g par heure, dès le début de l’effort pour des sorties de très longues durées supérieures à 4 heures d’effort. Sont concernés par exemple les ultra trailers, les triathlètes à partir du format L ou encore les cyclistes roulant sur du 80-100Km minimum.

Quels sont les BCAA de meilleure qualité ?

Les BCAA ont un passé controversé car les premiers comprimés apparus sur le marché étaient des BCAA de synthèse fabriqués à partir de cheveux humains, de poils et de plumes d’animaux (canards, oies…). Cela a d’ailleurs donné lieu à de nombreuses polémiques à leurs sujets.

Aujourd’hui, les meilleurs BCAA que nous pouvons vous conseiller sont ceux issus du lait. Un autre type de BCAA existant sur le marché sont les BCAA d’origine végétale issus de maïs ou de blé fermenté, pouvant ainsi prétendre au titre de « BCAA Vegan ».

BCAA OVERSTIMS sportif endurance
Les BCAA OVERSTIM.s sont 100% issus du lait

On sait également que l’assimilation et l’utilisation par notre organisme des protéines de lait est toujours meilleure comparés aux protéines végétales (soja, pois et autres protéines Vegan), pour la simple et bonne raison que les protéines d’origine animale se rapprochent plus des protéines qui composent l’organisme humain.

OVERSTIM.s est l’une des rares marques à proposer des BCAA issus du lait en complément alimentaire. Afin de couvrir les besoins en BCAA durant les épreuves de longue durée, nous intégrons des BCAA :

Les BCAA sont-ils considérés comme dopants ?

Non. Les BCAA ne sont absolument pas considérés comme produits dopants. Par ailleurs, l’ensemble des produits OVERSTIM.s sont certifiés par la norme AFNOR ANTI DOPAGE NF V94 001 qui garantit la conformité anti-dopage de tous les produits à la date de fabrication des lots.

Les BCAA sont-ils dangereux pour la santé ?

Non. Aucune étude à ce jour n’a montré d’effets indésirables avec la consommation de BCAA. Vous pouvez donc les consommer sans aucun risque.

Les BCAA sont toutefois déconseillés aux femmes enceintes et allaitantes.

 

Retrouvez les BCAA OVERSTIM.s 

 

adc13c22930d5abea984029f4a68ace1&&&&&&&&&&&