Alimentation à l’entraînement : la clé de votre progression

Par OVERSTIM.s

Si la nécessité d’une alimentation spécifique est admise à l’occasion des compétitions, la nutrition sportive en période d’entraînement n’a pas toujours l’attention qu’elle mérite. C’est pourtant elle qui conditionne à la fois la qualité de vos entraînements, la progression et surtout une meilleure récupération vous permettant d’enchainer les séances sans fatigue.

Pourquoi adopter une stratégie nutritionnelle à l’entraînement ?

Un entraînement effectué dans les règles doit préparer le sportif aux efforts intenses de la compétition et faire progresser régulièrement ses performances par l’amélioration de ses capacités personnelles.

Pourtant l’entraînement est très souvent gaspillé. Un entraînement est soumis aux mêmes contraintes qu’un effort de compétition à savoir :

  • une déshydratation
  • une perte minérale souvent importante et non compensée
  • une usure musculaire
  • une consommation plus ou moins importante de glycogène.

Ces limites sont généralement ignorés des sportifs  ! Il en résulte un blocage de la progression et une accumulation de fatigue entraînant des passages à vide plus ou moins fréquents en cours de saison.

Améliorez vos performances

L’alimentation joue un rôle pivot dans le maintien et l’amélioration des performances athlétiques.

Un apport énergétique nutritionnel efficace permet de soutenir l’intensité et la durée de l’entraînement.

L’apport régulier en glucides maintient le glycogène musculaire, essentiel pour soutenir les efforts, et prévient la fatigue précoce.

Adapter sa consommation énergétique pendant vos entraînements permet d’atteindre des niveaux de performance supérieurs, de repousser vos limites personnelles et donc d’améliorer vos performances.

Optimisez votre l’hydratation

L’hydratation est un facteur clé de la performance sportive !

En cas de déshydratation, le sportif peut avoir perdu le quart de ses forces en 1h et en moins de 2h, il plafonnera à la moitié de ses possibilités.

Il devient donc impossible d’effectuer les efforts en intensité, donc de faire progresser ses aptitudes. L’entraînement n’atteint pas son but !

Le choix de la boisson énergétique OVERSTIM.s est évidement déterminant pour la qualité du travail musculaire et l’aptitude à soutenir l’effort.

La boisson Hydrixir antioxydant vous apporte les glucides, électrolytes et vitamines nécessaires à l’effort et constitue le carburant optimal pour un entraînement de qualité.

Ne partez pas à jeun

Quel que soit le sport pratiqué, votre collation avant effort doit vous apporter une énergie performante et digeste pour aborder vos entraînements en pleine possession de vos moyens.

Spordej est la collation avant effort idéale vous apportant une énergie progressive et une haute digestibilité.

Rapide et facile à préparer, Spordej se consomme avant un entraînement matinal, à l’heure du déjeuner ou en fin de journée.

Accélérez votre récupération

La phase de récupération est tout aussi importante que l’entraînement lui-même !

Une alimentation adaptée post-effort, riche en protéines, glucides et électrolytes favorise la réparation des tissus musculaires et la reconstitution rapide des réserves énergétiques.

Cet apport nutritionnel réduit le temps de récupération et diminue le risque de blessures, permettant ainsi une fréquence d’entraînement plus élevée et une meilleure progression à long terme.

Conçue spécifiquement pour optimiser votre récupération, la Boisson de récupération OVERSTIM.s vous apporte tout ce dont vous avez besoin pour enchaîner vos entraînements.

Testez vos produits de nutrition sportive

Il arrive bien trop souvent que les sportifs cherchent des produits de l’effort le jour même de leur compétition.

Il est pourtant essentiel de tester vos produits de l’effort à l’entraînement. Ainsi, vous habituez votre organisme à l’assimilation d’énergie pendant l’effort.

Déterminez la stratégie nutritionnelle du jour de votre épreuve à l’entraînement, au même titre que votre stratégie sportive !

Prévenez les troubles gastro-intestinaux

S’entraîner à manger et à boire pendant l’effort aide le système digestif à s’adapter, réduisant ainsi le risque de troubles gastro-intestinaux qui peuvent survenir pendant la compétition.

Une introduction progressive et contrôlée des aliments et boissons permet d’identifier les produits les mieux tolérés et de minimiser les désagréments, assurant une performance sans encombre le jour J.

f1c8bba6e9e02e46f2987c30433653cc8888888888