Comment s’alimenter sur un triathlon pour performer ?

Par OVERSTIM.s

Si l’entraînement est évidemment primordial pour être performant sur un triathlon, certains triathlètes négligent parfois leur nutrition. Pourtant, l’alimentation est l’un des principaux facteurs de performance. Ne laissez pas tous vos efforts consentis lors des entraînements se perdre avec une mauvaise stratégie nutritionnelle le jour du triathlon !

1 – Votre nutrition avant le triathlon

J – 3 : C’est le moment de faire le plein d’énergie !

Les 3 jours précédant le triathlon, il est essentiel d’augmenter vos réserves énergétiques (glycogène musculaire) afin d’améliorer votre résistance et votre endurance à l’effort.

La consommation de Malto antioxydant, composé à 94% de glucides, est un atout considérable à l’accroissement de vos réserves énergétiques sans avoir à s’alimenter copieusement. Il favorise également votre hydratation et vous apporte des vitamines, minéraux et antioxydants.

Jour J : Partez du bon pied ! 

Vous y êtes, dans quelques heures, vous serez en combinaison sur la ligne de départ ! Se pose alors la question de votre dernier repas avant l’effort.

Un petit-déjeuner « traditionnel » nécessite un temps de digestion important et peut entraîner des perturbations digestives néfastes à l’activité sportive.

Votre petit-déjeuner d’avant course doit être à la fois équilibré, énergétique et parfaitement digeste.

Gatosport est la solution pour réunir les meilleures conditions de départ. Sa haute valeur nutritionnelle et sa parfaite digestibilité permet de répondre aux besoins énergétiques élevés du triathlon.

2 – Votre ravitaillement pendant la course

Pour la réussite de votre triathlon, l’hydratation et l’alimentation pendant votre épreuve est primordiale ! Elle vous apporte une énergie régulière et soutient efficacement votre activité musculaire.

Partie Vélo

  • Après 5 à 10 minutes, consommez 1 gel énergétique OVERSTIM.s. Partenaires actifs de votre performance sportive, les gels énergétiques OVERSTIM.s vous apportent une énergie concentrée sous un faible volume. Leur texture liquide permet une absorption optimale en cours d’effort, et ne nécessite pas de mastication. Sans conservateur et sans colorant, ils sont parfaitement tolérés par votre organisme. Leur volume réduit les rend facilement transportables.
  • L’hydratation est la clé de votre performance ! Buvez dès le début de l’effort, puis à intervalle régulier toutes les 10 mn, 1 à 2 bouches pleines de boisson énergétique Hydrixir antioxydant OVERSTIM.s. La boisson énergétique Hydrixir antioxydant est spécifiquement formulée pour fournir une hydratation optimale et l’énergie nécessaire au maintien de vos performances tout au long de l’effort. Isotonique, sans conservateur et sans acidité, elle est parfaitement tolérée.
  • Pour un apport énergétique régulier, consommez toutes les heures, 1 gel énergétique ou 1 sachet Energy balls bio ou 1 barre énergétique OVERSTIM.s.

Astuces :

  • Les gels énergétiques ont une texture liquide et se consomment facilement à l’effort. Ils s’utilisent lorsque la prise d’aliments solides est compliquée (lors de l’ascension d’un col par exemple).
  • Les Energy balls bio peuvent se consommer en fractionné : 2 boules toutes les 20 minutes. Avec leur texture moelleuse, nos Energy balls bio se consomment facilement et permettent une assimilation aisée y compris en cours d’effort.
  • La barre Origin’ bar salée permet de casser la saturation du goût sucré tout en vous apportant du sodium indispensable lors d’efforts de longue durée. Privilégiez les passages les moins intensifs pour la consommer.

Partie Course à pied

  • Après 5 à 10 minutes, consommez 1 gel énergétique OVERSTIM.s, puis pour un apport énergétique régulier, 1 gel énergétique tous les 5 kilomètres.
  • Buvez dès le début de l’effort, puis à intervalle régulier toutes les 10 mn, 1 à 2 bouches pleines de boisson énergétique Hydrixir antioxydant.

3 – Votre nutrition pour mieux récupérer

Si la nécessité d’une alimentation spécifique est généralement admise à l’occasion des compétitions, la nutrition sportive  post-course ou en période d’entraînement n’a pas toujours l’attention qu’elle mérite !

Pourtant la récupération fait partie intégrante de l’entraînement. Bien récupérer permet :

  • de conserver un bon état de forme tout au long de la saison.
  • de limiter le risque de blessures.
  • d’améliorer vos performances dans le temps.

La boisson de récupération élite  OVERSTIM.s vous aide à tirer le meilleur parti de vos entraînements, à bien récupérer pour mieux enchaîner vos prochaines sessions et d’arriver au top de votre forme le jour de la compétition.

L’objectif principal de la boisson de récupération élite est de faciliter la régénération musculaire et de reconstituer les réserves énergétiques (stocks de glycogène).

La boisson de récupération élite  doit être consommée le plus rapidement possible après la fin de l’effort, dans les 15 minutes qui suivent, pour augmenter la vitesse de reconstitution des réserves énergétiques et de régénération musculaire.

Mélanger 60 g de boisson de récupération élite  avec 500 ml de boisson végétale (riz, amande, etc…), de lait ou d’eau. Agiter très vivement et consommer par petites gorgées.

4 -Nos packs performance « spécial triathlon »

En collaboration avec des triathlètes et notre diététicien, nous avons conçu des packs nutritionnels adaptés à chaque distance de votre triathlon.

Nos packs performance  répondent avec précision aux importants besoins énergétiques demandés lors d’un triathlon. Ils vous accompagneront aussi bien les jours précédant l’épreuve que pendant et après.

 

5aa9bd7eb31bc1554bb73d74f96d1d34iiiiiiiii