Quelle alimentation avant l'effort pour plus de performance ?

Par Marion ROUXEL, OVERSTIM.s

Avant l’effort, une approche diététique adaptée peut vous éviter de nombreuses déconvenues. Votre collation avant l’entrainement tout comme votre dernier repas avant une compétition doivent être digestes et doivent vous apporter une énergie pleinement efficace.

Une collation de SPORDEJ avant vos entrainements

Il est logique, à juste titre, d’adopter durant l’épreuve, une diététique de l’effort et de récupération, ces deux phases étant capitales. Il est beaucoup moins courant, en revanche, de se pencher sur la diététique de l’entrainement, pensant que cette phase est surtout consacrée à l’entrainement physique proprement dit, au matériel, au mental… sans trop se préoccuper de la qualité nutritionnelle durant cette période.

Veiller à son alimentation à l’entrainement permet de limiter la fatigue, les blessures et vous serez dans de bonnes conditions pour faire progresser votre niveau physique. SPORDEJ est idéal pour le petit-déjeuner ou la collation avant effort. SPORDEJ se consomme jusqu’à ½ heure avant votre entrainement.

GATOSPORT avant votre épreuve

Réussir une épreuve repose d’abord sur l’absolue nécessité de disposer de tous ses moyens au moment du départ. L’alimentation à quelques heures du départ devient capitale ! Pour beaucoup de sportifs, la composition du petit-déjeuner avant épreuve pose de nombreuses questions et est souvent inadaptée. De plus la règle des 3 heures est une pratique erronée.

GATOSPORT se consomme jusqu’à une heure du départ (gain de précieuses heures de sommeil), à raison d’1/3 à 1/2 gâteau. GATOSPORT se consomme seul, accompagné d’eau, de thé ou de café. Sa haute valeur nutritionnelle permet de répondre aux besoins énergétiques élevés, même lorsque les départs d’épreuve sont rapides et violents.

La règle des 3 heures :

Une des règles les plus appliquées et probablement l’une des moins fondées ! Un repas complet demande en réalité 5 à 8 heures pour sa digestion. En 3 heures, l’effort digestif est à peu près à son maximum et l’énergie disponible… à son minimum ! Il est d’ailleurs tout aussi contre-indiqué de partir le ventre bien rempli ou le ventre vide.

La sensation d’estomac « calé » rassure de nombreux sportifs, en leur donnant l’impression de pouvoir tenir plus longtemps et d’être plus efficace. Or, fournir un effort lorsque l’organisme est en pleine digestion entrainera inévitablement des perturbations digestives préjudiciables pour le sportif.

Besoin d'aide ?02 97 63 82 61
Nos conseillers vous répondent
du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
Livraison GRATUITELivraison GRATUITE
Livraison gratuite en France métropolitaine
à partir de 89.9 EUR
Paiement 100% sécuriséPaiement 100% sécurisé
Vous commandez en toute tranquilité, vos coordonnées bancaires sont cryptées
Livraison rapideLivraison 48h / 72h
Livraison rapide et sûre
en Colissimo ou en Point relais
OVERSTIM.s utilise des cookies pour mémoriser les produits que vous mettez dans votre panier. En naviguant sur ce site, vous acceptez leurs utilisations.
J'ACCEPTE