La boisson d’attente : intérêt ou non pour le sportif ?

Par Marion ROUXEL, OVERSTIM.s

La boisson d’attente, qui est à consommer pendant les 90 minutes qui précèdent le début de l’échauffement, doit faire partie intégrante de la préparation nutritionnelle d’une compétition. Il peut s’agir d’un sport collectif, d’une course de vélo, d’une épreuve de course à pied, d’un match de tennis… Cette boisson répond à 3 objectifs :

1/ Maintenir le niveau d’hydratation pour l’effort physique qui va suivre.

La déshydratation est l’un des principaux facteurs responsables de la contre-performance, pouvant même altérer la santé du sportif : blessures musculaires, crampes, tendinites… Avant l’activité sportive, il est conseillé de consommer 300 ml de boisson, surtout s’il fait chaud.

2/ Maintenir le niveau de la glycémie (= le taux de sucre dans le sang) :

Pour éviter le risque d’hypoglycémie en début de match ou au départ d’une course par exemple. L’hypoglycémie se traduit par des jambes molles, le cœur qui bat plus vite, de petits vertiges, un stress qui s’installe, une transpiration abondante, de petits tremblements. Il va donc s’agir d’une boisson qui contient un « sucre à absorption lente » (le fructose) qui permet le maintien du taux de sucre dans le sang pendant les 90 minutes qui précèdent le début du match ou de la course.

3/ Permettre au sportif de s’installer avant la compétition dans un espace plus serein, avec une meilleure maîtrise des émotions.

Je conseille de consommer également cette boisson pendant l’heure qui précède chaque entraînement de sorte que la « mémoire » puisse «enregistrer» le goût de la boisson consommée dans un contexte non stressant. Le sportif aura ainsi mis en place un « ancrage », c'est à dire un mode comportemental « automatique » de sérénité qui se mettra en place à chaque fois que le « cerveau » retrouvera le goût de la boisson. Puisque très souvent la problématique est que le sportif « fonctionne » moins bien en compétition qu’à l’entraînement. Pendant les 90 minutes qui précèdent le début de la compétition (ou plutôt de l’échauffement), le sportif sera ainsi plus serein, dans un meilleur espace de maîtrise des émotions. Cette « astuce » fait partie des techniques de préparation mentale.

Conseils pratiques : le sportif consommera toujours le même parfum dans la même bouteille ou bidon. Le mental retrouvera ainsi la même boisson et le même contenant avant la compétition. Consommez la boisson un petit peu par un petit peu, par exemple une gorgée toutes les 10 minutes.

Besoin d'aide ?02 97 63 82 61
Nos conseillers vous répondent
du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
Livraison GRATUITELivraison GRATUITE
Livraison gratuite en France métropolitaine
à partir de 50 EUR
Paiement 100% sécuriséPaiement 100% sécurisé
Vous commandez en toute tranquilité, vos coordonnées bancaires sont cryptées
Livraison rapideLivraison 48h / 72h
Livraison rapide et sûre
en Colissimo ou en Point relais
OVERSTIM.s utilise des cookies pour mémoriser les produits que vous mettez dans votre panier. En naviguant sur ce site, vous acceptez leurs utilisations.
J'ACCEPTE