Réussir sa cyclosportive

Par Marion Rouxel, OVERSTIM.s

A quelques jours de votre cyclosportive, voici les conseils d’OVERSTIM.s afin de vous guider jusque sur la ligne de départ. Ce petit mémo vous permettra d’être prêt et bien serein afin d’apprécier au mieux votre épreuve.

Quelques jours avant la cyclosportive :

Fin prêt le jour J :

L’épreuve arrive et parfois avec elle le sentiment de ne pas être prêt. Or la semaine qui précède l’échéance, la préparation est quasi terminée. Ceux qui se pensent en retard et qui veulent en remettre une couche, se fatiguent. Mieux vaut laisser l’organisme se reposer. A J-4 pour vous délasser un peu les jambes, vous pouvez juste faire une petite sortie et quelques sprints.

Soyez zen :

L’approche d’une cyclosportive ne doit pas générer un stress trop important à gérer pour vous. Sachez que certains stress chroniques comportent un risque cardiovasculaire nettement supérieur aux autres : accélération du rythme cardiaque, augmentation de la tension artérielle. Il faut donc se présenter relâché et aborder l’événement d’une façon sereine. C’est une compétition contre soi-même et non contre les autres.

Quel comportement alimentaire adopter les derniers jours avant une cyclosportive ?

Avant l’objectif, il est important de lever le pied, pour refaire du jus. Il est nécessaire de manger normalement et en quantités "raisonnables". Certains aliments sont peu compatibles avec les contraintes de l'effort sportif et sont à éviter les 2 ou 3 jours précédant une compétition comme par exemple : les viandes grasses, les légumes à goût fort et qui fermentent, les matières grasses cuites, les aliments riches en fibres et les plats épicés… Evitez également les laitages qui, selon votre tolérance, peuvent parfois être difficiles à digérer.

Y a-t-il des recommandations particulières à J-3 ?

Plus vos réserves sont importantes, plus vous êtes à l’abri d'une éventuelle défaillance. Les 3 jours précédant l’épreuve, vous devez recharger vos réserves de glycogène (le carburant de l'effort). MALTO ANTIOXYDANT* permet d'augmenter vos réserves énergétiques avant le jour J tout en évitant les lourdeurs digestives dues à des repas trop copieux (pâtes…). En effet, MALTO ANTIOXYDANT* est une boisson riche en glucides d'absorption lente. Par conséquent, durant ces 3 jours importants, buvez 150 g de MALTO ANTIOXYDANT* mélangés à 1,5L d'eau par jour. MALTO ANTIOXYDANT* fait alors coup double : hydratation et augmentation de vos réserves énergétiques.

Le jour de l’épreuve :

Que prendre pour le dernier repas avant l’épreuve ?

Le repas avant une cyclosportive est souvent un véritable casse-tête. On ne sait pas quoi manger, il faut se lever tôt pour respecter une longue phase de digestion et malgré tout on prend généralement le départ avec une sensation de ventre lourd et de ballonnements. Le GATOSPORT solutionne tous ces inconvénients. C’est le produit idéal : il présente une grande puissance énergétique, se prend jusqu'à une heure avant l'effort et est facile et rapide à préparer ! En résumé on gagne en sommeil, en temps de digestion**, l’énergie fournie est réellement disponible dès le départ de l’épreuve.

L’échauffement :

Si dès les premiers hectomètres, vous vous sentez complètement asphyxié, vous éprouvez la sensation des jambes qui brûlent, sans capacité à accélérer: c’est votre échauffement qui est en cause. Un échauffement est toujours indispensable même si la température extérieure est estivale. Ce n’est pas tant vos muscles mais votre système cardiovasculaire qui doit être activé. Certes une fois sur la ligne de départ, les pulsations vont redescendre mais ne perdez pas de vue que cet échauffement n’aura pas été superflu. Sachez que l’échauffement ne fatigue pas et place l’organisme en capacité de performance.

Pour une sortie d’une durée inférieure à 3 heures, rouler 10 à 15 minutes en souplesse sur un terrain plat pour un réveil musculaire. Puis enchaînez avec 15 minutes en endurance à votre rythme instinctif et augmentez l’allure pour finir en faisant 2 ou 3 sprints de 30 secondes. Cela vous permettra d’être dans le bain dès les premiers mètres.

Pour un plus grand parcours, l’intensité à laquelle vous roulerez sera plus faible mais une légère mise en train reste indispensable pour augmenter le niveau de vigilance, pour éviter les blessures et pour réveiller l’organisme. Commencez par 5 minutes de réveil musculaire puis 5 minutes en endurance suivies de 2 à 3 sprints de 30 secondes. Pour une épreuve de 5 à 6 heures, échauffez vous 15 minutes en souplesse et faites quelques accélérations.

La gestion de l’effort :

Sitôt parti, restez concentré et vigilant sans vous énerver. Ne vous mettez pas dans le rouge pour ne pas le payer par une forte perte de rendement par la suite. Dans une cyclosportive, la gestion parfaite est un effort progressif au fur et à mesure du temps. Contrôlez votre puissance de pédalage pour finir fort en dernière heure. Cette gestion de course est idéale si vous êtes bien préparé.

Quelle boisson doit-on utiliser pendant l’effort?

A l’entraînement comme lors des épreuves, la boisson énergétique HYDRIXIR ANTIOXYDANT* est parfaitement adaptée car c’est une boisson très énergétique, sans acidité et agréable au goût. Il est essentiel de s’hydrater régulièrement dès le début de l'effort ! Sachez que la sensation de soif est le signe indiquant que la déshydratation est déjà amorcée, alors n'attendez pas d'avoir soif pour boire ! Buvez 1 à 2 bouches pleines d' HYDRIXIR ANTIOXYDANT* toutes les 5 à 10 minutes. Pour des efforts supérieurs à 3 heures, préférez l'HYDRIXIR LONGUE DISTANCE, association de glucides, protéines et BCAA.

Quelle alimentation choisir durant l’effort ?

Les gels énergétiques procurent un avantage complémentaire aux boissons énergétiques car ils apportent sous une forme compacte une énergie parfaitement adaptée à chaque moment de l’effort.

Sur la ligne de départ, prenez 1 GEL ANTIOXYDANT*** LIQUIDE * qui contient du calcium et du magnésium contribuant au fonctionnement musculaire normal. Tout au long du parcours, utilisez le gel énergétique ENERGIX qui contient des vitamines B6 et C aidant à réduire la fatigue. Pensez au COUP DE FOUET lorsqu'il faut reconstituer un maximum d'énergie (difficultés, ascension d'un col, fin d'épreuves).

Besoin d'aide ?02 97 63 82 61
Nos conseillers vous répondent
du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
Livraison GRATUITELivraison GRATUITE
Livraison gratuite en France métropolitaine
à partir de 89.9 EUR
Paiement 100% sécuriséPaiement 100% sécurisé
Vous commandez en toute tranquilité, vos coordonnées bancaires sont cryptées
Livraison rapideLivraison 48h / 72h
Livraison rapide et sûre
en Colissimo ou en Point relais
OVERSTIM.s utilise des cookies pour mémoriser les produits que vous mettez dans votre panier. En naviguant sur ce site, vous acceptez leurs utilisations.
J'ACCEPTE