Comment bien enchainer les différentes disciplines lors d'un raid multisport

Par Benoît Peyvel et Louis Smet, Team Lafuma

Les raids multisports sont des enchaînements d’activités de sports nature. Comme en triathlon, les concurrents passent d’un sport à l’autre de nombreuses fois pendant une course. Les temps de changement sont des phases où le chronomètre continue de tourner, il convient donc d’optimiser ces étapes afin de ne pas mettre en péril la performance finale.

Ce qui fait l’attractivité des épreuves de raids multisports c’est la diversité des formats proposés. Durée totale, distance des sections, type d’activité et enchaînement, nombre d’équipiers, non-stop ou par étape, avec ou sans assistant… Les variables sont nombreuses et cela complexifie la préparation d’une épreuve multisport. Heureusement, les organisateurs mettent à disposition un règlement et un roadbook.

L'étude de ces documents est essentielle car c’est à partir de ces informations que les équipes vont pouvoir prendre connaissance du déroulé de l’épreuve et anticiper les phases d’enchaînement. Par exemple la durée des sections avant le prochain point d’assistance va déterminer les quantités de vivre à emporter. Pour cela il ne faut pas hésiter à amender le roadbook avec les informations personnelles : quantités de vivres, eau, matériel obligatoire, lampe, chaussures et ce pour chaque point de changement…

Les organisateurs, accompagnateurs, photographes ou journalistes sont bien souvent présents à ces points où toutes les équipes sont visibles. Les équipiers sortent de la forêt et hop ! d’un coup beaucoup de monde autour des coureurs. Il n’est pas évident de rester concentré et en plus bien souvent l’horloge tourne ce qui ajoute un peu plus de stress aux raideurs.

Mais attention à ne pas tomber dans le piège de la précipitation et enchaîner rapidement sur la section suivante en ayant oublié une action obligatoire, par exemple le pointage de la balise en sortie de transition… Ou bien enchaîner sur un bloc VTT puis course d’orientation, et avec les chaussures de VTT au pied, mais en oubliant de mettre les chaussures de trail dans le sac pour la deuxième partie… Alors « prenez le temps d’aller vite », faites les choses calmement et de manière posée.

Afin d’être efficace, il est préférable d’être bien ordonné. Préparer en amont son matériel d’assistance est indispensable. Prévoyez différentes poches transparentes pour ranger vos affaires (vêtements, vivres, matériel obligatoire, lampes, batterie) et ainsi retrouvez vos affaires en un coup d’œil ! Sur certaines épreuves à la journée, où il est possible de laisser des affaires aux points d’assistance, il peut-être bien de préparer un deuxième sac pour la suite du raid. Et hop en 2 secondes le changement est effectué et vous pouvez repartir en un éclair !

Le raid multisport est un sport d’équipe, à 2, 3 ou 4 c’est la performance collective qui prévaut. Sur les transitions, cela ne sert pas à grand-chose d’être hyper rapide si un équipier est à la traîne… Les équipiers doivent se connaitre pour anticiper ces problématiques. Néanmoins quand tout le monde fait les mêmes actions en même temps, l’équipe est efficace. Par exemple, en premier les changements de vêtements et les soins, puis la récupération du matériel, ensuite le ravitaillement (liquide puis solide) et enfin l’étude des cartes pour la section suivante.

Dans une équipe, chacun a un rôle, il est judicieux de déterminer un(e) responsable des transitions qui aura comme rôle de manager l’équipe pendant cette phase. Les transitions ça se travaille ! Mettre en place une routine permet d’automatiser les étapes essentielles et donc de gagner du temps. Notez par exemple que certaines actions ne nécessitent pas de rester sur place… mettez les barres et les gels dont vous avez besoin dans une poche accessible et consommez-les au début de la section suivante en marchant.

Sur certaines épreuves, il est autorisé d’avoir l’aide d’une personne pour les phases de transition. Le rôle de cet assistant ne doit pas se cloisonner à transporter le matériel d’un point à un autre. Pendant que les raideurs sont en activité, il doit se rendre au rendez-vous suivant à l’aide bien souvent d’un roadbook spécifique, puis repérer l’aire de transition, préparer le matériel et le ravitaillement. Anticiper avec lui les actions à faire est indispensable pour être performant. Les raids durent parfois plusieurs jours, notez tous ces infos pour ne pas les oublier ! L’assistant doit s’attendre à patienter de longues heures et puis d’un coup son équipe est là et c’est l’effervescence pendant quelques minutes!

En conclusion, quand on est au coude à coude sur un raid, prendre quelques minutes d’avance à ses adversaires se fait généralement au prix d’un gros effort physique… Il serait dommage que cette avance parte en fumée à cause d’une transition mal gérée, non ?

Besoin d'aide ?02 97 63 82 61
Nos conseillers vous répondent
du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
Livraison GRATUITELivraison GRATUITE
Livraison gratuite en France métropolitaine
à partir de 89.9 EUR
Paiement 100% sécuriséPaiement 100% sécurisé
Vous commandez en toute tranquilité, vos coordonnées bancaires sont cryptées
Livraison rapideLivraison 48h / 72h
Livraison rapide et sûre
en Colissimo ou en Point relais
OVERSTIM.s utilise des cookies pour mémoriser les produits que vous mettez dans votre panier. En naviguant sur ce site, vous acceptez leurs utilisations.
J'ACCEPTE